26/09/2006

L'AMITIE N'A PAS DE FRONTIERES

En visitant les blogs et les forums (de broderie), je peux voir que les frontières n'existent plus, seule l'amitié compte. Sans se voir, on devient amis, amitié virtuelle diront certains, mais pour beaucoup c'est peut-être le seul moyen d'avoir des contacts humains. Dans nos villes, on ne connait parfois même pas son voisin de palier. Le monde dans lequel on vit est un monde très individualiste, où chacun doit écraser l'autre pour s'en sortir. Sur la blogosphère, c'est différent. On forme une grande chaîne d'amitié et de solidarité. Continuons à nous rendre visite, à partager nos coups de coeur, nos coups de blues. Merci à vous tous pour vos visites, votre amitié.

08:37 Écrit par Mimisouris | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

21/09/2006

ON EST TOUS CONCERNES !

La campagne 2006 aura lieu du 6 au 15 octobre prochain. Ca se passe en Belgique depuis déjà de nombreuses années. Le regard porté sur la personne handicapée a beaucoup changé mais pas encore suffisamment pour qu'elle se sente regardée comme une personne à part entière avec des droits et des devoirs, la possibilité de faire des choix, d'avoir des activités comme n'importe quelle autre personne qui ne serait pas porteuse d'un handicap.

 

Tous les lieux publics sont ils accessibles aux personnes à mobilité réduite ? Hélas non, il y a encore beaucoup de boulot à faire.

 

Un jeune veut faire du sport, adhérer à un mouvement de jeunesse... Ok, s'il ne souffre pas d'un handicap mental, sinon... Pour les parents, leurs enfants ne sont pas des bêtes curieuses, ce sont leurs enfants et ils les aiment au plus profond d'eux-mêmes. Avons-nous le droit de leur fermer la porte de nos clubs sportifs, de nos mouvements de jeunesse ?

 

Quand verrons-nous des lieux où les éducateurs sportifs, les animateurs de mouvements de jeunesse seront formés pour accueillir pleinement un jeune porteur d'un handicap mental ?

 

Les personnes sourdes devront-elles continuer à se contenter d'une explication sommaire grifonnée sur un bout de papier ? Quand pourront-ils poser au corps médical toutes les questions sur leur état de santé qui les préoccupe ?

 

Vous êtes-vous déjà demandé, si vous n'aviez pas vos oreilles comment vous pourriez comprendre que vous souffrez d'une allergie alimentaire comme l'allergie au gluten ? A une personne sourde, on dira simplement : ne pas manger de pain. Pourquoi ne leur dit-on pas que le gluten se trouve dans un nombre invraisemblable d'aliments ? Ce serait trop long à expliquer, on ne connait pas leur langue. Quand y aura-t-il obligation de suivre un minimum de formation en langues des signes pour être plus proche de ses patients sourds ? Pourquoi n'a-t-il pas le droit à une information nécessaire pour sa santé ? Quelle faute a-t-il commise ? Celle d'être sourd ?

 

Même si les mentalités ont bien changé, il reste du chemin à faire, le texte qui précède ne donne que quelques exemples, il y en a bien d'autres !

 

Et chez vous, en France, au Canada, ou simplement dans votre région de Belgique, comment la personne porteuse d'un handicap est-elle considérée ?

 

16:04 Écrit par Mimisouris | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

11/09/2006

MES PASSIONS

Eh oui, mes deux passions principales sont les travaux d'aiguilles et la peinture. Tous les lundis matins, je vais dans un atelier pour apprendre diverses techniques en aquarelle, huile, pastels secs, dessins à la plume, au crayon... Ca donne un très bon équilibre à ma vie, j'ai besoin d'être créative dans ma vie, pas seulement en peinture. En cuisine, je crée souvent des recettes, un jour je vous donnerai une petite recette de ma création. Les travaux d'aiguilles, c'est quand je peux grapiller un quart d'heure ou une demi-heure sur mon emploi du temps, mais quel bonheur que ces petits moments volés. Je n'ai pas encore d'appareil numérique pour vous montrer mes créations mais l'achat est au programme quand mes finances me le permettront.

Je vous souhaite à tous une excellente semaine et je vous la souhaite créative et remplie d'instants de bonheur.

 

08:55 Écrit par Mimisouris | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |